Cave coopérative de l’île de Ré : une stabilité et des investissements

13 mars 2019

LE BON AIR INSULAIRE

 

À cheval sur deux exercices, Jean-Jacques Enet, président d’Uniré, la coopérative viticole et maraîchère de l’île de Ré, nous livre les ressentis de l’exercice 2017-2018, avec une certaine ubiquité, par un oeil déjà avisé sur la fin des distillations 2019.

« La récolte 2017 a été très abondante. Nous avons totalement échappé au gel sans avoir ni problème climatique ni de maladie. Nous avons fait une année exceptionnelle, plus en quantité qu’en qualité, puisque nous avons connu un phénomène de dilution de par le volume. Nous l’avons davantage obtenue cette année [N.D.L.R. : en 2018] avec quasiment les mêmes quantités, un tout petit moins de récolte mais une qualité remarquable. » 

lepaysanvigneron-unire-325.png

 

A lire aussi

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Du 15 au 30 juin, ce sont les journées de lutte contre les ambroisies

Le Ministère du Travail , le Ministère de la Santé et des Solidarités et l’Observatoire des Ambroisies - FREDON France rappellent l’importance des conséquences néfastes de ces espèces envahissantes et allergisantes. Pour rappel, l’Ambroisie à feuilles d’armoise...

error: Ce contenu est protégé