Réflexions sur l’approvisionnement des marchés

8 mars 2009

Les assemblées générales de coopératives et Sica associées représentent toujours un temps fort de la vie régionale, l’occasion de faire transiter les idées. Ceux qui les émettent s’attachent à convaincre du bien-fondé de leurs arguments, avec l’espoir de les voir triompher à terme. Pour les « récepteurs » que sont généralement les viticulteurs, il s’agit d’un moment particulier, leur offrant quelques clés de compréhension supplémentaires de leur environnement, le tout dans un univers assez codé mais qu’arrivent à décrypter sans trop de mal les initiés. Tous les ans, la revue s’efforce de livrer un compte rendu factuel de ces rendez-vous, au plus près de ce qui se dit. Cette année, et compte tenu du contexte particulier de la période, qui a vu une remontée significative des cours sur le second marché, il est apparu pertinent d’étendre le champ d’investigation à d’autres interlocuteurs : représentants du petit et moyen négoce, grossistes en eaux-de-vie… Un ensemble d’interviews qui brosse un paysage plus composite du négoce charentais même si des lignes de forces s’en dégagent

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé