« Qu’est-ce que je dois faire pour m’installer ? »

27 février 2009

De nombreux départements disposent d’une telle structure, dont l’agriculture n’a d’ailleurs pas le monopole (artisanat…). Moins centre ressource que poste d’aiguillage, le Point info installation est un « donneur d’adresses » et un prosélyte de l’installation.

andree_lamy.jpg

Andrée Lamy entourée de jeunes agriculteurs, dont Gérald Guilbeau à droite.

Mis en place dans les années 96-97, les Points info installation sont nés d’une volonté forte de démystifier le « parcours à l’installation », parfois jugé trop fastidieux par les jeunes. L’autre idée était de centraliser en un même lieu l’information de base : « que dois-je faire pour m’installer » ? Bien que créé et piloté principalement par les J.A – son comité de pilotage est statutairement présidé par le président du CDJA – l’association compte parmi ses membres de nombreux acteurs de l’installation : MSA, Chambre d’agriculture, ADASEA… Son fonctionnement est typiquement celui d’un réseau. D’ailleurs, les fonctions de l’animateur consistent en « l’animation et la coordination des membres du réseau ». En Charente-Maritime, le Point info installation – basée à l’antenne de Saintes de la Chambre d’agriculture – reçoit tous les ans une cinquantaine de jeunes. Ils y arrivent par le bouche à oreille, le canal des OPA, des établissements agricoles, de la Chambre des métiers ou encore de l’ANPE. Souvent leur requête débute de la façon suivante : « J’ai envie de m’installer, que dois-je faire ? » « Il y a des gens super-informés, d’autres qui croient l’être mais comme les règles changent assez régulièrement… » note Andrée Lamy, animatrice du Point info 17. Sans se substituer aux différents intervenants, le Point info écoute le jeune sur son projet et met en place avec lui une sorte d’échéancier de l’installation. Une « fiche navette » matérialise le contact, qui servira de fil conducteur. Le Point info n’accompagne pas le projet. Il se contente de débroussailler le chemin. C’est un service gratuit, qui vise aussi bien les installations aidées que non aidées. Avec les OPA, le Point info participe au forum de l’installation, un temps fort de l’installation. Il visite régulièrement les établissements d’enseignement agricoles et même les écoles primaires avec une mallette éducative destinée à sensibiliser les enfants aux métiers de la terre.

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé