MACO (musée des Arts et du Cognac) : Une légère proposition de lire

21 août 2013

p31.jpgUn petit salon feutré, en toute fin de parcours. C’est là que le visiteur du musée découvre un univers onirique, celui de la fiction : fiction du cinéma, fiction de l’écriture. Et le Cognac direz-vous ? Eh bien, il se glisse subrepticement, en invité impromptu, dans un film, dans un livre. Placement de produit ! Sur la pellicule, sans doute, dans les livres, gardons
intacte la magie de la création. Les polars ont toujours fait la part belle aux « alcools forts ». Parmi les exemples célèbres, citons Agatha Christie et son cultissime Mort sur le Nil. Sur un mode plus contemporain, Dan Brown, dans son Da Vinci Code, fait lui aussi
référence au Cognac. En page 623, on peut lire « Le cognac avait un goût légèrement salé… » (sic). Le Maco propose ainsi une centaine de livres de fiction mentionnant le Cognac.
Petite attention sympathique autant qu’utile : pour chaque livre, un marque-page signale la citation sur le Cognac. Pendant ce temps, sur l’écran, défile quelques chefs-d’œuvre du cinéma. Sous les lumières tamisées, l’occasion de porter un autre regard sur le Cognac.

Infos pratiques
Maco – Place de la Salle-Verte, Cognac.
Entrée : 4,90 € – Donne accès aux deux musées de la ville.
Juillet/Août : ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10 heures à 18 heures – Le reste de l’année, du mardi au vendredi, de 10 heures à 18 h 30.

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé