Les mardis du Cognac : Les étapes de l’été, du 10 juin au 30 septembre

27 août 2014

Que diriez-vous d’une balade en limousine, d’un déjeuner de terroir, de la découverte d’une ferme viticole « dans son jus », d’un petit concert sous les pommiers, d’un quiz œnologique… C’est de tout ça dont il est question lors des Mardis du Cognac. Jusqu’au 20 septembre, à chaque Mardi répondent 15 à 20 animations, de 9 h le matin à 21 h et des brouettes le soir, essaimées un peu partout sur le territoire. Il serait bien rare que chacun ne trouve pas sa chacune. Certains
adhérents proposent une seule animation dans la saison, d’autres répliquent tous les mardis ; elles sont payantes ou gratuites. C’est un peu à votre bon cœur messieurs-dames.

Comment fait-on pour s’y retrouver ? Les Etapes ont généreusement distribué leurs guides (très bien fait, à entrées multiples) dans les offices de tourisme. Sur leur site – www.cognacetapes.com – un onglet Mardis reprend l’information, sous la même forme. Ainsi pas d’excuses pour que la famille ou les amis s’ennuient le 2e jour de la semaine. Vous êtes sommés de leur faire découvrir, de façon ludique, la région
viticole et ses produits.

Chaque année, les propositions se renouvellent. Des nouveaux pointent leur nez, d’autres se retirent. A Saintes, Guilhem Grosperrin entame sa seconde participation. Avec sa société de négoce La Gabare, sise sur les quais, dans les anciens chais Rouyer-Guillet, il accueille le soir les tou-ristes qui débarquent d’un petit tour en Charente sur la gabare de l’office de tourisme. Visite, explications, dégustation, passage par la boutique. D’une jauge de 40 personnes, la gabare ne désemplit pas.

Au Domaine du Frolet, à Chadenac, cette année marque le top départ. Une date et une seule : le mardi 5 août. La propriété propose « Les trois jeux des Fins gourmets ». Dans la famille Quintard, on demande les frères, Thomas et Bastien, le père, Jean-Claude. A eux trois, ils en font voir de toutes les couleurs à leur vin, rouge, rosé et blanc. A l’aveugle, saurez-vous désigner la couleur du breuvage, surtout si l’on y mêle le millésime ? A l’abri du verger, vous vous testerez sur les accords mets/vins, le salé et le sucré. Il n’y a rien à gagner, sauf le plaisir d’être là, un soir d’été, vers 18 h 30. Info. et réservation (conseillée mais pas obligatoire) sur wwww.cognacdufrolet.com ou thomas.cognacdufrolet@gmail.com.

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé