Les innovations : Des foyers préfabriqués opérationnels chez Montel

27 mars 2013

La société Montel, créée il y a plus de trente ans, a tissé des liens forts avec une clientèle de distillateurs de la région. La devise de Jean-Pierre Montel est d’être efficace et discret. L’équipe, d’une petite dizaine de personnes, possède une grande culture de la fabrication des alambics et sait aussi nouer des relations durables avec des fournisseurs privilégiés. La pérennité de cette PME artisanale s’est forgée grâce à des méthodes de travail fiables reposant sur deux principes : être à l’écoute des besoins des clients et développer des solutions technologiques toujours plus simples et fonctionnelles en matière de fabrication.

Lp32.jpges métiers de la distillation sont complexes et difficiles, et aujourd’hui monter une nouvelle distillerie mobilise des compétences diversifiées. L’entreprise maîtrise totalement le process de fabrication des éléments clés des distilleries comme la chaudronnerie cuivre, la construction des foyers préfabriqués, les automatismes et l’installation des équipements de préchauffage et de maîtrise thermique. J.-P. Montel considère que cette méthode de travail contribue à la longévité des distilleries : « Un viticulteur ou un distillateur qui nous achète une chaudière réalise un investissement à long terme pour une période d’au moins 40 ans et, sauf incident majeur, on ne lui remplacera pas son alambic. Notre mission de constructeur est de lui proposer un équipement fiable dont la technologie demeure fonctionnelle le plus longtemps possible. C’est pour cette raison que nous maîtrisons totalement la fabrication de tous les éléments clés dans nos ateliers. Sous-traiter la fabrication des chapiteaux, des foyers préfabriqués, des réfrigérants représente une prise de risque en terme de qualité de produit qui va à l’encontre de nos principes. Nous avons intégré de longue date dans notre équipe un spécialiste des automatismes et du gaz car, aujourd’hui, les distillateurs souhaitent travailler avec plus de confort. Ces principes de fabrication que certains jugent comme archaïques limitent notre capacité de production annuelle à une dizaine d’installations par an. Or, la demande actuelle des clients est forte et je sais que nous faisons des mécontents. »

Des échangeurs à plaques avec des espacements de 2 cm

La société Montel a monté depuis quelques années plusieurs installations de préchauffage des vins externes en utilisant des échangeurs à plaques ayant des espacements de 2 cm. Le produit développé pour l’industrie agro-alimentaire par la société Alfa Laval s’avère particulièrement adapté au préchauffage des vins de distillation clairs et chargés en lies. Les avantages de ce type de matériels sont nombreux : un faible encombrement, de très bonnes performances, une polyvalence pour les moûts de vinification et une installation plus simple que celle des échangeurs multitubulaires. L’investissement dans une installation de ce type correspond à peu de chose près à la valeur d’un seul réchauffe-vin avec des accessoires (brasseurs, lavage, vannes trois voies). Le meilleur pilotage de la cellule de combustion afin de réduire les consommations de gaz est devenu un sujet qui interpelle de plus en plus de distillateurs. La société Montel avait fait évoluer fortement les fabrications des foyers préfabriqués il y a quelques années. Au début des années 2000, des contacts avec des constructeurs de fours pour la boulangerie ont débouché sur la fabrication des nouveaux foyers Iso-Plus.

Les foyers préfabriqués Iso-Plus utilisés depuis plus de 10 ans

Le vieillissement assez rapide des panneaux isolants à base de vermiculite a amené J.-P. Montel à s’intéresser à l’utilisation de matériaux isolants de nouvelles générations résistants à de hautes températures : « La fabrication des foyers d’alambics avec des panneaux en vermiculite était fastidieuse et rendait le massif très lourd. Lors du démontage de certaines chaudières, l’état de dégradation des parois (fissuration) nous avez interpellés. L’expérience des constructeurs de fours de boulangerie prouvait qu’il était possible d’utiliser d’autres matériaux tout aussi isolants et plus faciles à mettre en œuvre. Cela nous a amenés à reconcevoir complètement la structure du foyer. Des parois étanches et des tours à feu en inox ont été construits. Une première structure métallique intérieure couvre la marmite et ensuite la couche de matériaux isolants vient en quelque sorte entourer les tours à feu et assurer une bonne isolation. Nous avons aussi profité de cette évolution pour intégrer de nouveaux brûleurs circulaires à flammes horizontales. L’agencement que nous avons réalisé pour les adapter dans les foyers des alambics contribue à améliorer leurs performances. L’émission d’une flamme horizontale sous le fond de la chaudière chauffe l’air ambiant et crée la transmission d’énergie par un effet de conduction. L’étanchéité des tours à feu amplifie les échanges thermiques au niveau de la partie basse de la calandre. Plusieurs dizaines de cellules de combustion Iso-Plus fonctionnent sans incident dans la région depuis 10 ans. Cela atteste de la longévité des matériaux isolants.L’autre solution simple pour répondre rapidement aux attentes actuelles d’économie d’énergie est d’augmenter l’épaisseur des matériaux isolants. Le meilleur pilotage de la combustion des brûleurs atmosphériques peut être aussi envisagé avec l’utilisation de systèmes automatiques de gestion des registres de cheminée. Des mesures de détection de pression et de dépression dans la cheminée sont corrélées à l’automate de pilotage du brûleur qui intervient sur le déroulement des combustions durant les coulages. Les essais concluants de nouvelles sondes Lambda ont permis de tester ces équipements dans plusieurs distilleries. La baisse des niveaux de consommations de gaz confirme l’intérêt de ces automatismes ».

Brûleur circulaire à flamme bleue Montel
■ Brûleur atmosphérique circulaire à flamme bleue adapté aux spécificités des alambics
■ Principe : brûleur à flamme horizontale ayant besoin d’air en excès pour fonctionner
■ Type de chauffe : chauffe de l’air présent dans le caisson du foyer ➞ effet de conduction
■ Rendement de combustion théorique du constructeur : 87 à 92 %
■ Montage dans tous types de foyers ouverts
■ Possibilité d’asservissement de la combustion du brûleur à un système automatisé de pilotage du registre de cheminée
Prix brûleur équipé Propane, non monté, pour alambic de 25 hl : 2 750 e HT
Foyer Iso-Plus
■ Foyer ouvert intégrant le brûleur circulaire à flamme bleue
■ Fabrication par la société Montel
■ Tours à feu en inox résistant au feu
■ Isolation avec matériau à base de laine de céramique
■ Cellule mobile complète avec en option le contrôle de la combustion par le système de pilotage du registre automatisé
■ Rendement de combustion théorique : 82 à 85 %
Prix foyer Iso-Plus seul, équipé Propane, non monté, pour alambic de 25 hl avec chaudière installée et cheminée inox au départ de l’atelier :
13 000 e HT

 

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé