Publicité

L’Association Des Laboratoires Œnologiques Privés d’Aquitaine

9 mars 2009

L’Association des laboratoires œnologiques privés d’Aquitaine (Alœpa) est l’héritière de l’Association des laboratoires œnologiques de la Gironde (Alœg) fondée il y a plus de trente ans et dont le premier président fut le doyen Marcard. Comme son nom l’indique, l’association regroupe 25 laboratoires d’œnologie non subventionnés répartis dans les départements viticoles de l’Aquitaine historique.

Chacune de ces entreprises comprend un ou plusieurs œnologues dans son organisation.

De nombreux laboratoires accrédités par le COFRAC sont agréés par l’Etat pour pratiquer les analyses officielles (INAO, ONIVINS, exportation). D’autres laboratoires se sont regroupés pour construire des structures également agréées à la suite de démarche d’assurance qualité accréditée par le COFRAC.

Les buts de l’association sont professionnels et confraternels : échange d’informations spécifiques à notre activité tant au plan technique qu’au plan réglementaire ; représentation auprès des organismes de la filière vin ; maintenir des relations confraternelles voire amicales entre les membres malgré la concurrence qui est le principe même d’une économie saine.

L’association est affiliée à la Fédération nationale des laboratoires œnologiques indépendants qui regroupe d’autres associations régionales et des laboratoires libéraux dans tout le territoire national.

Le siège social de l’association est établi dans le laboratoire du président.

Le bureau actuel est composé de neuf membres : présidente Mme C. Chaminade, vice-président M. P. Chaumet, trésorier M. N. Le Camus, secrétaire M. Le Chaine, membres MM. M. Blanc, H. Boyer, C. Lacroix, G. Pauquet et Mme M.-L. Murat.

Les membres de l’association en Gironde :

Laboratoire œnologique Gérard Gendrot, 33000 Bordeaux.

Laboratoire œnologique Vaset, 33000 Bordeaux.

Laboratoire Rolland frères, 33000 Bordeaux.

Littorale Œnologie, 33210 Langon.

Laboratoire Œno-Conseil, 33210 Preignac.

Laboratoire œnologique Chaumet, 33220 Pineuilh.

Laboratoire Sarco, 33270 Floirac.

Blaye Œnologie, 33390 blaye.

Laboratoire œnologique Dulong-Chaminade, 33410 Cadillac.

Laboratoire d’œnologie Pierre Jean Sanchez, 33410 Laroque.

Laboratoire d’œnologie Pauquet, 33500 Libourne.

Laboratoire œnologique CBC, 33500 Libourne.

Laboratoire vinicole Sté Jean Chevrier, 33500 Pomerol.

Œnologie Gauthier, 33540 Sauveterre-de-Guyenne.

Laboratoire d’œnologie Daniel Millet, 33570 Puisseguin.

Laboratoire œnologique Laulanet, 33640 Portets.

Laboratoire d’œnologie Rontein, 33670 Créon.

Société bordelaise d’œnologie, 33710 Bourg.

Œnolaboconseil, 33710 Saint-Trojan.

Laboratoire Jacoby-Sourdes, 33720 Podensac.

 

Que faire Des Boues Issues Des Traitements Des effluents Vinicoles ?

Le renforcement de la réglementation environnementale a conduit de nombreux chais à s’équiper de systèmes de traitement des effluents de cave tous générateurs de boues. Mais que faire de ces boues ? Afin de mieux connaître leurs caractéristiques dans l’objectif de leur valorisation, la Chambre d’agriculture de la Gironde a étudié 26 échantillons provenant de différents systèmes (aération séquentielle : 3, évaporation forcée : 1, boue activée : 15, stockage aéré : 7).
boues.jpg
Les résultats sont encourageants. Ces boues semblent, dans l’ensemble, de bonne qualité pour être valorisées par épandage agricole ou compostage. Vous pouvez retrouver la synthèse de cette étude en consultant : « Caractéristiques des boues issues du traitement des effluents de cave » dans le menu déroulant : « expérimentation viti-oeno ».

(Source : Matevi France)

 
6 Clones Agréés de Sauvignon En Comparaison Dans Le Blayais

clone_sauvignon.jpgDepuis 4 ans, la Chambre d’agriculture de la Gironde étudie dans le Blayais des clones agréés de Sauvignon (108, 242, 316, 317, 905 et 906).

Les clones 108, 905 et 906 donnent des vins agréables à la dégustation. 108 a des rendements importants dus à une fertilité élevée. Il se distingue par un nez très expressif avec une typicité Sauvignon marquée. Les clones 905 et 906 ont des rendements faibles à moyens dus à de petites grappes et de petites baies. Ils sont résistants à la pourriture grise.
Les clones 242, 316 et 317 sont moins qualitatifs aussi bien sur le plan agronomique que organoleptique. 242, gros producteur, donne des grappes lourdes, composées de grosses baies. 316 et 317 produisent de grosses baies

(Source : Matevi France)

 

Trois Rendez-vous avec Le Monde De La Vigne Et Du Vin

Les « Rencontres techniques vigne et vin » de la Chambre d’agriculture de la Gironde sont consacrés cette année en quatre thèmes sur le respect de l’environnement.

1. Agriculture raisonnée et Terra Vitis® : objectifs et enjeux pour l’entreprise viticole.
2. Le compostage : une pratique ancienne à redécouvrir en viticulture (valorisation des sarments et des effluents vinicoles).
3. L’évaluation des risques : comment transformer une obligation en atout.
4. Entretien des barriques : étude comparative de différentes méthodes.

Trois lieux de « Rencontres » : à Grézillac (Centre Œnologique) le 1er juillet, à Bourg-sur-Gironde (salle des Chais de Portier) le 2 juillet, à Pauillac (Maison du Tourisme et du Vin) le 6 juillet.

Le programme

15 h 30 :
Agriculture raisonnée et Terrea Vitis® : objectifs et enjeux pour l’entreprise viticole – Intervenant : Natacha Ellia.
Le compostage : une pratique ancienne à redécouvrir en viticulture (valorisation des sarments et des effluents vinicoles) – Intervenant : Pascal Guilbault.
L’évaluation des risques : comment transformer une obligation en atout – Intervenant : Marie-Laure Latorre.
Entretien des barriques : étude comparative de différentes méthodes – Intervenant : Jean-Christophe Crachereau.

18 heures : vin d’honneur.

(Source : Matevi France)

 

A lire aussi

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Le Paysan Vigneron diversifie ses prestations annexes

Vidéos d'entreprise, événements, manifestations... Le Paysan Vigneron diversifie ses services et ouvre à tous ses prestations annexes. Grâce à du matériel de prise de vue professionnel incluant un drone, vous pourrez vous mettre en valeur sous un angle inédit. Tous...

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

Flavescence dorée: les premières dates de traitement insecticide connues

L'arrêté officiel de la Région Nouvelle-Aquitaine concernant le traitement insecticide contre la flavescence dorée n'a pas encore été publié, mais les deux premières dates sont d'ores et déjà connues ; cela commence dès le 13 juin. Il est à rappeler que ce traitement...

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

PAC 2023 : la France veut-elle un « Frexit » agricole ?

Selon Eric Andrieu, député européen, la Commission européenne est largement insatisfaite du Plan Stratégique National de la France (PSN) proposée par la France pour la mise en oeuvre de la nouvelle PAC à partir de 2023, et l'invite à revoir sa copie. L’actuel Ministre...

error: Ce contenu est protégé