Fête du Cognac 2015 , sur votre route, du 23 au 27 juillet

29 juillet 2015

C’est certain ! La 18e Fête du Cognac va tomber sur la route de plein de gens cet été. D’abord, il y a Black M, le très plébiscité rappeur, auteur de « Sur ma route ». Et puis beaucoup d’autres artistes. Côté organisation, pas d’inquiétude à nourrir. Les jeunes viticulteurs comme les autres bénévoles piliers de l’association sont passés maîtres dans l’art d’accueillir les foules. On
vous le dit, c’est un métier. Qui est presque devenu le leur.

« Un coup de flotte et on peut planter ! » « La flotte », c’est un peu l’obsession des organisateurs de la Fête du Cognac. Que ce soit Stéphane dit Minou, Lætitia – « la nounou des bénévoles » – Rémy, Cédric, Sébastien, Mathieu, Guillaume, l’autre Cédric, ou Karl… Les huit membres du « comité directeur » savent bien que leur fête se joue sans filet. Un orage en début de soirée et ce sont 1 000 ou 1 500 entrées qui peuvent s’envoler le temps de le dire. De quoi « planter » la trésorerie d’une année. « Nous sommes toujours un peu sur le fil du rasoir » avouent-ils. Mais que tout se passe bien côté météo et la fête n’en sera que plus belle, la petite montée d’adrénaline en plus.

Black M

Cette année, La Fête est sûre d’une chose. Elle jouera à guichets fermés le 23 juillet. Car, ce soir-là, Black M, le chouchou des teenagers, se produira sur la scène des quais. Et sans doute interprétera-t-il son fameux hit, « Sur ma route ». Avec ce titre, sorti en mai 2014, le rappeur français d’origine guinéenne, membre de Sexion d’Assaut, s’est hissé à la tête des charts. « Concert au top » lit-on sur les blogs. A Cognac il est attendu avec des battements de cœurs. Début juin, deux mois avant la date, 6 000 places avaient déjà été réservées sur une jauge « maxi-maxi » de 10 000.

La programmation de la Fête du Cognac, c’est toujours Gaëtan Brochard qui s’en charge. Cette année, le directeur de West rock, la scène des musiques actuelles du Cognaçais, a jeté son dévolu sur de fortes personnalités comme Brigitte, un duo composé de Sylvie Hoarau et d’Aurélie Saada. Ces deux femmes libérées ont tout connu : amours heureuses, amours malheureuses. Avec beaucoup d’humour et d’à propos, elles se jouent des propos sexistes pour mieux les renverser. Elles seront sur scène le vendredi 24. Samedi 25, la tête d’affiche s’appellera « The Avener », le « palefrenier du Roi » en anglais. Dans la real life, il s’agit de Tristan Casara, un DJ niçois fan de musique électronique… et aussi de piano classique. Sa carrière a explosé avec le morceau « Fade out lines », un remix de Phoebe Killdeer. En 2014, son titre fut l’un des plus « Shazamés ». Dans une esthétique résolument pop, l’artiste choisi le melting pop d’influences et de styles. En seconde partie de soirée, la belle Alma Jodorowsky se produira sur scène avec son groupe Burning Peacocks. Comédienne, mannequin, égérie de grandes marques, elle ne se contente pas d’être une « it girl ». C’est aussi une vraie artiste inspirée, fan de musique.

Ce qui change en 2015
l L’entrée passe à 7 € en pré-vente et 10 € sur place (6 et 7 € en 2014).
l La Fête change de partenaire de tête. Leclerc, qui accompagnait l’événement depuis le début ou presque, cède la place à Intermarché.
l Nouveaux partenariats avec les Cognacs Bache-Gabrielsen, Cognac Park (Distillerie Teissendier), le Pineau Reynac (en plus de Polignac).
l Chargé de communication spécialiste des réseaux sociaux, Thomas Lauriol rejoint Valentine Boulinaud dans le « team » Fête.
l Le nombre de bénévoles évolue de 350 à 400. Et il y a toujours des listes d’attente.
l Les bénévoles sont priés de s’engager pour une demi-journée ou une journée de montage et/ou démontage. La Fête, c’est aussi ça !
l Doublement de la capacité des toilettes sèches. Conditionnement d’un container 40 pieds découpé.
l Le nombre de vigiles augmente de 28 à 34. La Fête est soumise au plan Vigipirate.
l De nouveaux totems directionnels pour mieux se retrouver.
l Seules les personnes munies de bracelets pourront consommer de l’alcool. N’en seront pas dotés les mineurs et les personnes en état d’ébriété.
l Ecomanifestation oblige, assiette compos-table en carton étanche et bambou pour fourchettes et couteau. La grosse innovation de l’année.
l La couleur du polo, corail.
Ce qui ne change pas en 2015
l Toujours trois entrées.
l La Fête conserve son café en grains, son torréfacteur et son perco.
l L’assiette tapas, introduite l’an dernier, est reconduite et améliorée.
Et tout le reste (menus, jetons, cabanes…).

 

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé