« Un Syndicalisme Responsable »

24 février 2009

eric_vincent_jean-michel.jpg

Eric Montigaud, Vincent Marchand et Jean-Michel Lemétayer.

Pour lancer la campagne des élections Chambre, l’UDSEA Charente avait choisi d’inviter Jean-Michel Lemétayer, « patron » de la FNSEA. Chez un viticulteur de Mosnac – Eric Montigaud – le dirigeant syndical a tenu le discours du leader, assumant son bilan et se projetant dans l’avenir. J.-M. Lemétayer était entouré d’un responsable des JA et de plusieurs représentants de l’équipe départementale, dont la tête de liste Vincent Marchand.

 

Alors qu’une inquiétante douceur marque l’hiver 2006-2207, c’est durant les quelques jours de frimas que J.-M. Lemétayer est descendu en Charente, le 3 janvier exactement. Ambiance frisquette sous le hangar d’Eric Montigaud, où l’UDSEA Charente avait convié la presse et quelques militants syndicaux, jeunes et aînés, afin de lancer la campagne des élections Chambre. Avant de rejoindre le nord-Charente où l’attendait une autre réunion du même type, Jean-Michel Lemétayer a tenu un discours de campagne ferme et mobilisateur, bien dans la veine du leader.

Son premier coup de patte fut pour la Coordination rurale – « Nous sommes sur les terres d’un concurrent qui pense pouvoir déstabiliser la FNSEA. Il en fera largement les frais. Il n’est même pas le patron chez lui, dans son département. » Le dirigeant syndical s’est demandé pourquoi la FNSEA et les JA étaient régulièrement épinglés par les autres formations. « Sans doute prend-on trop de place dans cette campagne ! » Il a défini son syndicat comme « une organisation responsable, ne pratiquant pas la démagogie au contraire de ceux qui, n’étant pas aux affaires, se laissent aller au “y a qu’à, faut qu’on”. Tout se passe comme s’ils n’existaient qu’une fois tous les six ans, au moment des élections Chambre. » Au chapitre de l’esprit qui anime le syndicat, J.-M. Lemétayer a entonné un couplet viril. « Nous sommes l’émanation d’agriculteurs à la tête de leurs exploitations, responsables de ce qu’ils font, qui ne vont pas chercher leurs directives à la DDA. »

Face à la PAC, Jean-Michel Lemétayer a défendu le bilan de son organisation. « N’ayant pas honte de notre action. Soyons-en fiers au contraire. Tout en nous montrant critiques vis-à-vis de la PAC, nous nous sommes battus pour que la première année d’application des DPU (droits à paiement unique) s’opère dans les meilleures conditions possibles. Pari gagné ! » Dans la seconde suivante, J.-M. Lemétayer a vertement tancé la commissaire européenne à l’Agriculture Mariann Fischer-Boël pour ses propos tenus au Financial Times. « Comment peut-elle prétendre que de plus en plus d’agriculteurs devront travailler à temps partiel. C’est proprement choquant et provocateur. L’agriculture joue un rôle important dans l’économie française. Son impact sur l’emploi s’élève à 14 % tout confondu, amont et aval compris et, pour nous, l’aval est très important. »

Le leader syndical est revenu sur la notion de réseau. « Concernant le collège des syndicats d’exploitants, je présume que nous n’aurons pas beaucoup de concurrents. » « A la FNSEA comme chez les JA, a-t-il poursuivi, existe une longue tradition de solidarité. En témoignent les opérations paille et l’engagement auprès de nos collègues en difficultés, que ce soit à cause de la sécheresse ou des inondations. »

Appelé à s’exprimer, le représentant des JA. a parlé de la « formidable opportunité » que représentait les agroénergies pour les agriculteurs. « Cela nous donne des perspectives. Il y a de quoi faire avec le 1,6 million d’ha de jachères. »

Lors du dernier test professionnel, les listes emmenées par la FNSEA et le CNJA avait engrangé 54 % des voix au plan national. Le président du syndicat majoritaire a souhaité une forte participation et un franc succès aux listes départementales appartenant à sa formation.

A lire aussi

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé