Jean Bouché

26 février 2009

Défenseur des appellations et d’une viticulture de qualité, respectueuse des hommes, Jean Bouché est décédé à l’âge de 80 ans.

Né le 16 février 1926, Jean Bouché allait avoir 80 ans. Il est décédé deux jours avant son anniversaire, le 14 février 2006. Originaire de Courpignac, petite commune de Charente-Maritime entre Montendre et Mirambeau, Jean Bouché avait suivi le cursus d’un « honnête homme » de son milieu. Il avait « fait » Beauvais, l’école d’agriculture qui, avec Angers et Purpan, formera nombre de syndicalistes agricoles. Dans les années 50, il quitte la propriété familiale pour s’installer à Frédauville, le domaine d’un collatéral de son père, Paul Tufferaud, sans héritier. A Saint-Eugène, dans cette terre de Petite Champagne si douce aux regards, il est chez lui. Il s’y mariera en 1953 et ses enfants y naîtront : Pierre, Jacques, François et Elisabeth. A une volée de sa demeure, se détache la petite église sur son promontoire. Un paysage des premiers temps. Défenseur de la coopération, Jean Bouché est également un fervent des appellations. Il croit en un objectif qualitatif, moyen de structuration économique aussi bien que juridique de la viticulture. Président du syndicat de Petite Champagne au début des années 80, à la suite de Gérard Delannoy, il présidera la FSVC, la Fédération des syndicats viticoles de crus, de 1982 à 1988. Cette période sert en quelque sorte de laboratoire au concept d’appellation viticole dans la région délimitée. Jean Bouché fera partie de ceux qui, dans les années 87-88, demanderont le classement INAO des crus de Grande et Petite Champagnes. Les mêmes hommes se retrouvent à la présidence du CRINAO (comité régional de l’INAO), où se succéderont Paul Hosteing, Jean-Noël Rivière, André Mullon, Jean Bouché (de 1986 à 1992), Bernard Gauthier, Michel Pelletier, Philippe Boujut. Au décès de Paul Hosteing, Jean Bouché avait eu l’occasion de dire son profond respect pour l’ami de Segonzac, auquel l’avaient rattaché des liens familiaux. Chrétien convaincu, Jean Bouché incarnait cette tradition humaniste où l’écoute des autres et la recherche de solutions acceptables par tous servent de viatique. Capable d’être colérique « quand ça n’allait pas », Jean Bouché était tout sauf un anachorète retiré du monde. Il aimait la vie et ceux qui l’entouraient. Notre pensée va à son épouse et à ses enfants.

Della Toffola :
della.jpg

une présence affirmée…

Depuis environ 40 ans, le Groupe Della Toffola (aujourd’hui plus de 300 personnes) a construit son développement autour de l’ensemble des métiers de l’œnologie et des techniques séparatives. Longtemps distribuée par un concessionnaire, elle a choisi de s’implanter il y a quelques années directement sur le territoire français en créant sa propre filiale : DTF – Della Toffola.

« Tête de pont » de l’usine italienne pour la France, DTF – Della Toffola, installée dans la zone de la Baume à Servan, regroupe les compétences techniques et commerciales pour l’ensemble des gammes de produits élaborés.

A partir de cette base, la filiale à pour objectif d’ apporter un véritable service après-vente constructeur, auprès des milliers de clients qui utilisent partout en France, des filtres et des pressoirs de sa fabrication.

Pour mener à bien cette ambition, elle s’est dotée d’un stock important de pièces détachées (y compris sur des matériels anciens) et a mis en place une équipe de techniciens spécialisés dont certains maîtrisent ces équipements depuis plus de 20 ans.

Plate-forme de suivi direct pour les zones sud de la France, cette structure apporte également son appui en termes de moyens et de savoir-faire auprès de son important réseau de distributeurs et d’agents répartis dans toutes les régions vinicoles de France.

Les équipements œnologiques Della Toffola regroupent des pressoirs pneumatiques de 12 à 480 hl (cage ouverte ou fermée) avec membrane axiale, des ensembles de réception et tri de la vendange, des systèmes de maîtrise des températures et une gamme impressionnante de filtres de tous types et de toutes tailles : filtres-presse, filtres rotatifs sous vide, filtres à diatomées, filtres à plaques ainsi que le fleuron des systèmes de filtration : le filtre tangentiel à membranes en céramique.

Développés depuis plusieurs années par Della Toffola, les filtres tangentiels « CFK » font désormais une entrée remarquée sur le marché français du fait des qualités reconnues des membranes céramiques.

Della Toffola c’est un outil incontournable pour la filtration à la propriété, en cave coopérative ou dans le négoce pour les années à venir.

Foire-exposition de Grande Champagne

Concours des vieilles eaux-de-vie e Grande Champagne

C’est dans l’enceinte de la foire-expo., le samedi 22 avril, que se déroulera le concours. Ouvert aux bouilleurs de cru… du cru, il concernera les eaux-de-vie de compte10 issues des récoltes 1975 à 1985. Les viticulteurs intéressés doivent se manifester au plus vite – avant le 15 avril – auprès du secrétariat de la foire-exposition. Les échantillons, prélevés par une personne mandatée par le BNIC, devront provenir de lots représentatifs d’au moins 2,5 hl AP. La proclamation du palmarès et la remise des récompenses auront lieu le dimanche 23 avril à 17 heures.

Secrétariat de la foire-exposition : 05 45 83 37 26.

A lire aussi

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

C'est à 8h30 ce matin que les portes du salon Vinitech Sifel se sont ouvertes. Au programme pendant 3 jours : près de 850 exposants sur 65 000 m² présentent leurs solutions pour le monde vitinicole, maraîcher et arboricole.  Le salon est réparti en 4 pôles...

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé