Chambre d’agriculture de la Gironde : Troisième mandat

29 avril 2013

Suite aux élections de janvier, Bernard Artigue a été réélu à la présidence de la Chambre d’agriculture de la Gironde

A l’issue de son élection, Bernard Artigue a affirmé une nouvelle fois sa volonté de rassembler les partenaires de l’agriculture, les collectivités territoriales et les services de l’Etat autour des actions menées par la Chambre d’Agriculture afin d’accompagner au mieux les agriculteurs dans le développement de leurs activités. « Nous devons préparer les prochaines échéances de la PAC et la future loi d’Avenir pour l’Agriculture » a indiqué Bernard Artigue qui entend poursuivre et accentuer les actions de reconquête de la valeur ajoutée pour les agriculteurs, notamment sur le terrain commercial.

Les membres du bureau de la Chambre d’Agriculture

L’assemblée départementale a également désigné lors de cette session d’installation le bureau de la Chambre d’Agriculture :

1er vice-président : Bernard Solans (viticulteur et éleveur – Courpiac).

2e vice-président : Magali Vérité (viticultrice – Caplong).

3e vice-président : Pascal Bosq (sylviculteur et viticulteur – Listrac-Médoc).

4e vice-président : Patrick Vasseur (viticulteur – Morizès).

Secrétaire : Denis Lurton (viticulteur – Cantenac)

Secrétaire adjoint : Marie-Henriette Gillet (éleveur – Saint-Hilaire-de-la-Noaille).

Secrétaire adjoint : Delphine Mallet (viticultrice – Lussac).

Secrétaire adjoint : Francis Massé (viticulteur – Pompignac).

Secrétaire adjoint : Xavier de Saint-Léger (céréalier – Saint-Louis-de-Montferrand).

Secrétaire adjoint : Yohan Bardeau (viticulteur et éleveur – Cadillac-en-Fronsadais).

Secrétaire adjoint : Yves Lucas (élu salarié – Bordeaux).

 

 

A lire aussi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Collectif 30 000 Martell – Objectif 0 herbi

Le projet du groupe est le maintien de la réduction significative des intrants phytosanitaires, fongicides et insecticides, d’au moins 50% par rapport à la référence et l’arrêt total du désherbage chimique, tout en maintenant la productivité. Cette viticulture...

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Optimiser la qualité de pulvérisation de son appareil

Guillaume Chaubenit adhére au Collectif 30 000 Martell. Il a choisi de tester le programme LUMA, un programme phytosanitaire sans DSR, avec des produits 5m pour les ZNT. Changement de pratiques, année à pression forte pour le mildiou, ce jeune viticulteur, confiant...

error: Ce contenu est protégé