C’est la 10e !

13 mars 2009

fte_du_cognac_opt.jpegLes jeunes agriculteurs sont presque étonnés d’y être parvenus, à la dixième. Et pourtant, chaque année, les spectateurs ne boudent pas leurs plaisirs, toujours plus nombreux sur les rives de la Charente. La fête du Cognac, une addition de bonnes idées qui ne prennent pas une ride.

 

La Fête du Cognac avait débuté en 1998 sur l’esplanade de la CroixMontamette. Elle se poursuit sur les Quais de Cognac, en un mix réussi de bonne chair et de bonne musique. Ni trop populaire ni trop snob, juste ce qu’il faut. La 10e édition ne coupe pas à la règle. Le son est là et les petits plats du terroir aussi. Le coup de cœur 2007 d’Edith Robion, animatrice de la JAAC, va à Aaron, un groupe qui, paraît-il, « fait un carton à la radio en ce moment ». West rock, la structure chargée de la programmation, en parle comme d’un « duo pop mélancolique ». On ne peut dire mieux. Il paraît que Matmatah, groupe de rock celtique, n’est pas mal non plus. Il serait super sur scène (toujours selon Edith). Sera sur scène aussi l’ancien chanteur des Zebdas, groupe toulousain éminemment bien connu. Magyd Cherfi passera en première partie de Riké… qui ne serait pas la tasse de thé de qui l’on sait. Attention ! Attendez-vous à une grosse surprise, les Binuchards reviennent ! Le groupe cagouillau-cagouillard fit les beaux débuts de la Fête du Cognac. « Si nous sommes encore là dans 10 ans, vous en serez » leur avaient promis les jeunes. Pari tenu. Les Binuchards « allumeront le feu » jeudi 12 juillet.

Côté table, « on ne change pas une assiette qui gagne », à quelques détails près. Versus 2007, le jambon à l’os remplace la côtelette de porc et le gratin dauphinois la ratatouille. Les jeunes, avec raison, mise sur la pomme de terre au détriment des courgettes. Un petit coin cool et déco sera installé près des bateaux pour ceux et celles qui disent bof aux baffles. Il s’agit de l’une des nouveautés de l’année. Sinon, la gratuité est toujours de mise et les bénévoles fidèles au poste. Ils seront encore 350 sur les quatre soirs, certes pas mal de jeunes viti. et de jeunes agri. mais aussi beaucoup de cousins-cousines, amis et tous ceux qui se sont laissés happer par l’ambiance. Ainsi va la fête, autonome et joyeuse.

A lire aussi

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

Vinitech-Sifel 2022 : c’est parti !

C'est à 8h30 ce matin que les portes du salon Vinitech Sifel se sont ouvertes. Au programme pendant 3 jours : près de 850 exposants sur 65 000 m² présentent leurs solutions pour le monde vitinicole, maraîcher et arboricole.  Le salon est réparti en 4 pôles...

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac présente au public son projet de PLUI

Grand Cognac organise 4 réunions d’information et une exposition pour présenter la traduction règlementaire du projet de PLUi, autrement dit les règles générales qui s’appliqueront à tout projet de construction, une fois ce futur document en vigueur. La première...

error: Ce contenu est protégé