L’Europe à la question

10 février 2009

Il y a environ deux mois et demi,  Marie-Line Reynaud, député européen, posait une question parlementaire écrite à la Commission sur l’abandon de la double fin. La réponse est tombée début février. Nous publions in extenso la question et la réponse, ainsi que les commentaires suscités par cette réponse (voir articles suivants).

 

 

Question écrite posée par Marie-Line Reynaud (PSE) à la Commission

reynaud.jpg

Objet : Restructuration viticole de la région délimitée du Cognac (France)

« Les représentants de la région délimitée du Cognac, le BNIC et le Syndicat général des vignerons, ont entamé une réflexion pour une nouvelle organisation de cette région viticole.

Le Syndicat général des vignerons travaille essentiellement à l’abandon de la “double fin” pour mettre en place une affectation parcellaire, organiser et mettre en adéquation l’offre et la demande, à la fois en matière de Cognac, de vin, de jus de raisin, de moût concentré et de Pineau.

Cet abandon de la “double fin” répond-il à une demande ou à une recommandation de la Commission ? »

 

 

 

 

Réponse donnée par Mme Fischer Boel* au nom de la Commission

fischer.jpg

« La Commission aimerait informer l’honorable parlementaire que “l’abandon de la double fin” n’est en aucun cas une demande ou recommandation de la Commission.

Elle ne s’est pas prononcée sur l’avenir de ce régime, applicable aux vignes utilisées en même temps pour la production de vin et d’eaux-de-vie, bien qu’elle ne cache pas sa conviction qu’une distillation obligatoire des vins n’est guère compatible avec une politique agricole moderne.

La Commission a l’intention d’entamer une réflexion sur le régime des vignes à double fin dans le cadre de la préparation d’une éventuelle future réforme plus générale sur l’organisation commune du marché vitivinicole. »

(*) Dans le collège des commissaires européens, Mme Fischer Boel est le commissaire chargé de l’agriculture.

 

 

 

 

A lire aussi

Championnat de rugby: la saison reprend

Championnat de rugby: la saison reprend

A l'issue d'une saison 2021 - 2022 très difficile pour l'UCS, qui a maintenu de justesse sa place en nationale 1, l'équipe se renouvelle pour ce nouveau championnat et tien à le faire savoir. Partenaires de l'équipe, Le Paysan Vigneron vous tiendra informés tout au...