L’Europe à la question

10 février 2009

Il y a environ deux mois et demi,  Marie-Line Reynaud, député européen, posait une question parlementaire écrite à la Commission sur l’abandon de la double fin. La réponse est tombée début février. Nous publions in extenso la question et la réponse, ainsi que les commentaires suscités par cette réponse (voir articles suivants).

 

 

Question écrite posée par Marie-Line Reynaud (PSE) à la Commission

reynaud.jpg

Objet : Restructuration viticole de la région délimitée du Cognac (France)

« Les représentants de la région délimitée du Cognac, le BNIC et le Syndicat général des vignerons, ont entamé une réflexion pour une nouvelle organisation de cette région viticole.

Le Syndicat général des vignerons travaille essentiellement à l’abandon de la “double fin” pour mettre en place une affectation parcellaire, organiser et mettre en adéquation l’offre et la demande, à la fois en matière de Cognac, de vin, de jus de raisin, de moût concentré et de Pineau.

Cet abandon de la “double fin” répond-il à une demande ou à une recommandation de la Commission ? »

 

 

 

 

Réponse donnée par Mme Fischer Boel* au nom de la Commission

fischer.jpg

« La Commission aimerait informer l’honorable parlementaire que “l’abandon de la double fin” n’est en aucun cas une demande ou recommandation de la Commission.

Elle ne s’est pas prononcée sur l’avenir de ce régime, applicable aux vignes utilisées en même temps pour la production de vin et d’eaux-de-vie, bien qu’elle ne cache pas sa conviction qu’une distillation obligatoire des vins n’est guère compatible avec une politique agricole moderne.

La Commission a l’intention d’entamer une réflexion sur le régime des vignes à double fin dans le cadre de la préparation d’une éventuelle future réforme plus générale sur l’organisation commune du marché vitivinicole. »

(*) Dans le collège des commissaires européens, Mme Fischer Boel est le commissaire chargé de l’agriculture.

 

 

 

 

A lire aussi

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Le fascinant cadre légal de l’alcool au Japon

Naviguant dans le monde des spiritueux, il est normal d'être au fait des lois et réglementations concernant l'alcool qui régissent notre marché, mais aussi notre vie. Que ce soit sa production, sa vente ou sa consommation, un cadre légal strict entoure ce marché.  Par...

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

Prix, approvisionnements, sobriété : Le point sur le gaz

A l'issue d'une année difficile en terme énergétique, GRDF fait le point sur la situation. Les fortes tensions énergétiques sont sources d’inquiétude chez les particuliers, les collectivités mais aussi les entreprises et industriels. Les appels à la sobriété se...

Vins et spiritueux : la bouteille consignée, solution de demain ?

Vins et spiritueux : la bouteille consignée, solution de demain ?

Face à la sécheresse sans précédent enregistrée cet été, de nombreuses consciences se sont éveillées sur l'utilisation de l'eau en France, et les solutions pour la réduire. Le secteur des vins et spiritueux est un très gros consommateur de ce précieux liquide; selon...

error: Ce contenu est protégé