LE BNIC A ÉTABLI LES DÉGÂTS DU GEL À 15% SUR LES CÉPAGES APTES À PRODUIRE DU COGNAC ET NAISSANCE D’UN OUTIL « GEL-GRÊLE » À DISPOSITION DES VITICULTEURS

LE BNIC A ÉTABLI LES DÉGÂTS DU GEL À 15% SUR LES CÉPAGES APTES À PRODUIRE DU COGNAC ET NAISSANCE D’UN OUTIL « GEL-GRÊLE » À DISPOSITION DES VITICULTEURS

À l’instar du syndicat des producteurs et de promotion des vins de pays charentais, de l’UGVC ou du syndicat des producteurs de pineau des Charentes, le BNIC a tablé sur 15% de dégâts, « très diffus au sein de la région ». « Ces épisodes de gel se sont...
error: Ce contenu est protégé